| Mot de passe oublié ?
Actualités logistique
Services



  • Aéronautique : Ascendance Flight Technologies dévoile le design de son avion hybride
    Installée à Toulouse, la startup Ascendance Flight Technologies vient de dévoiler le design de son futur aéronef hybride, après trois ans de R&D. Les premiers tests avec un prototype à échelle un sont prévus en 2023. Les détails.

  • Le PDG de la SNCF veut une taxe kérosène sur l'aviation : "le train n'est pas cher, c'est l'avion qui ne l'est pas assez" (Farandou)
    Interrogé par des députés sur la cherté des prix du transport ferroviaire, le PDG de la SNCF, Jean-Pierre Farandou, a tiré à vue sur le transport aérien en appelant à taxer les compagnies en fonction de l'impact carbone.

  • ADP et Schiphol entament leur divorce capitalistique
    HubLink, c'est fini. Le partenariat entre Aéroports de Paris et Royal Schiphol Group a pris fin le 30 novembre. Les deux groupes ont désormais 18 mois pour vendre les 8% qu'ils détiennent dans le capital de l'autre, avec des modalités très encadrées. Ils mettent ainsi fin à 13 ans d'une coopération stratégique mais déséquilibrée.

  • Omicron, 5ème vague, Antilles : nouveau coup de massue pour le transport aérien français
    Résurgence de l'épidémie de Covid, nouveau variant, fermetures de frontières, modification du pass sanitaire, troubles aux Antilles... Les sujets de préoccupations s'amoncèlent pour le pavillon français. S'il est trop tôt pour mesurer l'ampleur de la crise à venir, l'impact se fait déjà sentir sur la fin de l'année avec un coup de frein sévère sur les réservations. Etat des lieux.

  • Easyjet brave "Omicron" et accélère fortement sa reprise
    Partie de très loin, Easyjet s'est rattrapée pendant l'été avec une reprise significative du trafic. Cela n'a pas suffi à la compagnie orange pour éviter une perte de plus d'un milliard de livres, mais cela a dopé la confiance de son patron : en dépit de l'incertitude liée au Covid, Johan Lundgren veut avoir retrouvé toute sa capacité d'ici à 2023.

  • Logisitique du dernier kilomètre : Amazon ouvre un nouvel entrepôt à Dijon, 50 emplois directs attendus
    Le géant américain du commerce en ligne étend peu à peu sa toile sur la Bourgogne-Franche-Comté avec l?ouverture d?un troisième entrepôt de proximité, à Dijon-Longvic, prévue pour l?année 2022. À la clé, 50 emplois directs et 200 chez ses partenaires distributeurs.

  • Le gouvernement se penche sur la transformation numérique des commerces
    Dans le cadre des Assises du Commerce, qui s'ouvriront le 1er décembre, les ministres de l'Economie, des Finances et de la Relance Bruno Le Maire et des PME Alain Griset réuniront l'ensemble des acteurs du secteur sur la concurrence entre le commerce de proximité, le commerce de périphérie et le commerce en ligne. Le chiffre d'affaires de ce dernier a encore progressé de 15% au dernier trimestre 2021.

  • Tourisme à l?étranger: l?étau se resserre sur les voyageurs français
    Face à la virulence du variant Omicron et au verrouillage de plusieurs pays, les réservations à l'étranger sont mises à mal. Les destinations au soleil qui viennent de fermer leurs frontières enregistrent un vent d'annulations, dont une partie est immédiatement reportée sur d'autres destinations toujours accessibles. En revanche, les touristes français qui n'avaient pas encore réservé renoncent, au grand dam des professionnels du tourisme. Interrogés par La Tribune, le président du Syndicat des Entreprises du Tour Operating (SETO) et son homologue des Entreprises du Voyage, apportent leur éclairage.

  • Voiture électrique: l'Etat débloque 500 millions d'euros face au manque de bornes de recharge
    Alors que la Commission européenne compte interdire la vente de véhicules thermiques en 2035, les industriels français demandent en urgence le déploiement des bornes de recharge pour véhicules électriques dans l'Hexagone. Face à des schémas d'investissement complexes, le gouvernement a pensé à un éventail de nouvelles subventions.

  • Limitation de la durée du pass sanitaire européen : les compagnies aériennes s'alarment
    La volonté de Bruxelles de limiter à neuf mois la validité du pass sanitaire européen pour les déplacements dans l'Union européenne inquiète l'IATA. La principale association mondiale de compagnies aériennes veut une durée d'au moins un an pour ne pas affecter trop fortement le trafic, qui risque déjà de plonger avec le déferlement de la 5e vague de Covid en Europe.