| Mot de passe oublié ?
Actualités logistique
Banques / Finance



  • Crédit agricole : la banque qui se veut plus verte que verte
    Le groupe mutualiste présente dix engagements pour verdir son action. Cela passe par des actions en faveur de la transition énergétique du secteur agroalimentaire et de la décarbonation du portefeuille de crédit. Mais aussi par des mesures concrètes dans l?offre commerciale de la banque, avec notamment le lancement à partir de l?an prochain de produits d?épargne « verts ».

  • KissKissBankBank entame sa mue avec le rachat du site citoyen Youmatter
    La plateforme de financement participatif, filiale à 100% de La Banque Postale, entend devenir dans les prochaines années la spécialiste de l?engagement citoyen et multiplier les leviers pour favoriser les initiatives. Un engagement qui s?inscrit d?ailleurs dans la stratégie de « banque citoyenne » de la Banque Postale.

  • Etats-Unis: Jerome Powell (Fed) veut bannir le mot "transitoire" pour décrire l'inflation
    Pendant des mois, la Réserve fédérale américaine a martelé que la hausse des prix était un phénomène transitoire, en raison notamment des problèmes d'approvisionnement et des pénuries de composants. Ce changement de lexique du patron de l'institution préfigure le changement de cap dans la politique monétaire de la Fed.

  • Epargne : les Français reviennent clairement vers l'assurance-vie
    Après le livret A pendant la crise, les épargnants se tournent de plus en plus vers l?assurance-vie. La collecte nette sur le placement préféré des Français atteint 2,7 milliards d'euros en octobre, soit un niveau équivalent à celui de septembre 2019.

  • "Airbus des paiements" : le projet EPI cale au démarrage
    Le conseil d?administration d?EPI (European Payments Initiative) a donné, lundi 29 novembre, son feu vert à l?unanimité pour la création d?une société cible, véritable acte de naissance du projet paneuropéen des paiements, promu par 31 banques européennes. En revanche, des désaccords subsistent sur le montant des investissements et la quote-part de chacun au capital de la société. Un accord définitif sur la répartition du capital doit intervenir avant la fin de l?année.

  • Après le « vendredi noir », les Bourses européennes reprennent leur souffle
    Après la violente consolidation des marchés vendredi, les indices ont repris le chemin de la hausse. Toutefois, le rebond s?est essoufflé en Europe en fin de journée et le CAC 40 termine sur un modeste gain de 0,54% à 6.776,25 points, après sa chute de 4,75% vendredi. Pourtant, peu de stratèges de marché remettent en question leur scénario de normalisation de l?économie et des politiques monétaires.

  • "Airbus des paiements" : les banques européennes donneront le "go" ce lundi
    Annoncée en juillet 2020, l?initiative européennes des paiements, qui regroupe aujourd?hui une trentaine de grandes banques européennes, sera, selon nos informations, officiellement sur les rails lundi prochain. Les négociations ont cependant été difficiles entre les actionnaires, certains se montrant encore hésitants. Il reste cependant à convaincre d?autres banques européennes à rejoindre le projet.

  • Vendredi noir pour les Bourses : le variant Omicron fait plonger les marchés
    Sous pression d'un nouveau variant du coronavirus, aux contours mal connus, les marchés ont brutalement décroché ce vendredi. Le CAC 40 termine en recul de 4,75% à 6.739,73 points. Mais cette consolidation pourrait inciter les investisseurs à reprendre du risque sur les actions à meilleur prix.

  • Un nouveau variant du coronavirus secoue les marchés financiers
    Les places boursières asiatiques et européennes sont en forte baisse en matinée, échaudés par l?apparition d?un nouveau variant plus contagieux et plus résistant aux vaccins. La consolidation des marchés s?opère après une longue séquence de hausse ininterrompue, qui avait propulsé le CAC 40 sur des records historiques.

  • L?assurance emprunteur pourra bientôt être résiliée à tout moment
    L?Assemblée nationale vient d?adopter la proposition de loi qui permet à un emprunteur immobilier de résilier à tout moment son assurance. Le texte vise à davantage ouvrir à la concurrence un marché de 10 milliards d?euros, jusqu?ici largement dominé par les banques.